Une ivoirienne obligée de dédommager son ex époux 60000 euros pour lui avoir coller la grossesse de son cousin




Dans la ville de Malaga au sud de l’Espagne, une Ivoirienne, a été condamnée par un tribunal à dédommager son ex époux pour lui avoir coller une grossesse. Elle devrait lui verser la somme de 60.000 euros. L’ex époux , de nationalité espagnole a toujours douté de l’enfant, né noir au lieu de métis.

Le résultat du travail des détectives privés engagés par l’ex épouse, a révélé que l’Ivoirienne entretient depuis des années une relation parallèle avec un homme de la même nationalité qu’elle, présenté comme son cousin.




L’Ivoirienne avait tenté de convaincre son ex époux que la couleur de leur bébé était la conséquence direct de son groupe sanguin ( fort). Selon elle, plusieurs couples mixtes ont souvent des enfants soit trop noirs, soit trop blancs.




Une affirmation qui a toujours été évasive pour l’Espagnol qui s’est investi corps et âme pour éclaircir son doute.

Le juge avait exigé un test ADN au couple et au prétendu cousin. Le résultat a révélé que l’enfant est bel et bien du cousin et non de l’Espagnol.

Elle a été condamnée de verser à l’Espagnol la somme de 60 .000 euros de dommage et intérêt pour tout le préjudice subi.

A Kiba

Catégories Diaspora

1 réflexion au sujet de “Une ivoirienne obligée de dédommager son ex époux 60000 euros pour lui avoir coller la grossesse de son cousin

  1. Je pense que cette femme mérite bien plus que ça puisqu’en voulant coller la paternité d’un enfant à un innocent,elle a commis un acte criminel

Laisser un commentaire