P/Noire : nouvellement marié, il interdit la visite des soi-disant cousins de sa femme




Un mari prudent voit le danger autour de sa femme de loin. C’est ce que Frank Bisimbou, nouvellement marié a fait au quartier Fouks de Pointe-Noire en interdisant toute visite de soi-disant cousins de son épouse en son absence. Au Congo, il y a trop de faux cousins qui sont en réalité des ex et qui viennent profiter à domicile.




Follement amoureux de sa fiancée à l’époque, Frank Bisimbou lui avait pardonné une infidélité avec ce lui qu’elle présentait comme son cousin. Aujourd’hui mariés officiellement et dans une même maison, il a tout juste exigé devant la famille réunie que aucune visite d’un cousin quelconque ne devrait se faire en son absence.

Pour Frank Bisimbou, toute femme est infidèle, mais refuserait d’être cocufié dans sa propre maison, d’où cette mesure qui a surpris tout le monde.

A Pointe-Noire, les blancs et même certains étrangers mariés à des congolaises sont victimes de ce fléau des cousins et même lui-même Frank Bisimbou en était l’auteur. Il continuait de fréquenter son ex petite amie, vivant pourtant en couple avec un français.




Au quartier raffinerie, une congolaise a qui un blanc louait une maison a accouché une bébé noir, devenant la risée du voisinage et de sa famille. Une chance gâtée pour jouer les infidèles avec son amant congolais présenté comme un cousin au blanc et qui vivait sous le même toit.

Madame Frank Bisimbou qui se sait coupable dans le passé n’a posé aucune objection à cette décision, demandant à sa famille de la comprendre dans l’intérêt de son bonheur conjugal.

Bibiche Malonga

Laisser un commentaire