Nigeria: Il refuse de restituer le surplus d’un transfert de fonds reçu par erreur et se retrouve en prison





Un jeune homme dans l’Etat de Benue au Nigeria qui a reçu un surplus de transfert de fonds mobile par erreur a refusé de restituer l’argent et a par conséquent été condamné le lundi dernier par un tribunal à Makurdi.

Le concerné, un certain Barthelemy, a été condamné à deux ans d’emprisonnement avec une amende facultative de 50 000 Naira.

Pour la plainte, le tribunal a déclaré avoir reçu une pétition d’un plaignant, qui exploite Firstmonie Cash Point, alléguant que Barthelemy était venu lui demander de transférer 1 000 Nairas (environ 1650 F Cfa ) à son ami à Lagos, mais qu’il a transféré par inadvertance 100 000 Nairas (165.000 F Cfa).

L’opérateur s’étant rendu compte du transfert qu’il a effectué par erreur, a appelé Barthélemy pour qu’il lui restitue la différence de la somme, mais le jeune homme a répondu être en route pour Lagos et qu’il ne fera pas un demi-tour.




Le destinataire du transfert à Lagos, après avoir constaté que Barthelemy lui a envoyé plus ce que ce qui lui devait, a renvoyé les 99 000 Nairas de différence sur son compte. Cependant, Barthélemy s’est servi de cet argent pour ses propres besoins.

Au tribunal, Barthélemy a été rattrapé par une autre affaire, celle de l’achat sans autorisation légale d’une moto tout en sachant que l’usage de l’engin est interdit par la loi. L’infraction est punissable en vertu de l’article 18 (2) sur la Commission de la criminalité économique et financière.

En fin de compte, Barthélemy a du restituer la somme de 99 999 Naira à titre de dédommagement au plaignant et s’est vu confisquer sa moto.

Laisser un commentaire