Mouyondzi : malgré que son oncle est mort du Sida, il a hérité quand-même sa veuve




Chez les béembés, dit-on, c’est une pratique ancestrale. Le neveu a le droit de récupérer la veuve de son oncle. C’est ce qui s’est passé à Mouyondzi poste, où , malgré que son oncle soit mort du Sida, Germain M a néanmoins hérité sa veuve.

Être en 2019, n’est pas un handicap pour certains de renier de leur tradition.Germain M, un jeune de Mouyondzi s’est porté garant pour prendre la veuve de son oncle quelques heures après les obsèques.

Certaines mauvaises ont soutenu que les deux entretenaient déjà une relation sentimentale au vivant de l’oncle vu la rapidité de la décision de Germain M, et surtout le consentement de la veuve.




Pour Germain M, c’est chez lui que la veuve de son oncle devrait passer le veuvage. La famille n’a posé aucune objection à cette décision et a même encouragé leurs fils à prendre soin de celle qui était la femme de son oncle.

La femme de Germain M, au courant de la décision de son époux bien avant les obsèques a demandé le divorce. Elle a justifié cette décision aux bonnes relations qu’elle avait avec sa nouvelle rivale, et surtout la peur d’être contaminée du sida.




Chancy Kiba

Laisser un commentaire