Maya Maya : un parisien devenu français refoulé par le mari policier de sa maîtresse Facebook




Un aller-retour à cause de la jalousie du policier qui a intercepté les messages du parisien annonçant son arrivée à sa maîtresse par un vol Ethiopian. Avec ses éléments, le policier cocu a inventé tout genre de motifs pour refuser l’accès du territoire du Congolais avec la nationalité française. Il a été embarqué de force dans l’appareil à destination d’Addis-Abeba.

Faire la main noire aux femmes mariées n’est pas une bonne chose et la Bible l’interdit. Un congolais vivant en France en a appris à ses dépens. Heureux de se rendre à Brazzaville où l’attendait sa maîtresse connue sur Facebook, il s’est vu interdire l’accès à son propre pays.

Par coïncidence, sa maîtresse Facebook est la femme légitime d’un policier supérieur affecté au service d’immigration de Maya Maya. Quelques jours plutôt, le dit policier a lu les conversations érotiques entre son épouse et son amant parisien.




Pour rassurer sa maîtresse sur sa prochaine arrivée à Brazzaville, le parisien avait envoyé la photo de son billet d’avion et des cadeaux achetés. Des preuves irréfutables pour le mari cocu qui lui ont permis de bien préparer sa riposte.

Quand l’avion s’est posé à Maya Maya le mercredi vers 12heures, les agents de l’immigration avaient déjà le nom du fameux parisien. L’un d’eux l’a d’ailleurs reconnu à la queue.




Conduit dans une salle à côté, il a été assommé des questions avant que la décision de son expulsion ne lui soit annoncée. «  Donc yo o futi billet ya avion mpo o ya kaka ko bondza momie ya chef ne bisso , oza vrai courageux » lui a rappelé un jeune policier.

Dans ses protestations, le parisien a reçu des gifles et a été dépossédé de ses bagages. L’appareil a quitté Brazzaville pour Addis-Abeba quelques heures après en direction de Moukondo avec à son bord le parisien de la main noire.

Chancy Kiba

Laisser un commentaire