Mauvais perdant : il emprisonne les parents de sa Tchiza qui l’a quittée




Un homme trop amoureux peut-être aussi un vrai danger pour la société. A pointe-Noire au Congo Brazzaville, Gaston M a fait emprisonner les parents de sa maîtresse pour l’avoir quitté pour un autre plus jeune. Il a justifié son acte pour toutes les dépenses faites. Ils ont recouvré la liberté deux jours plus tard après avoir remboursé une partie symbolique à leur ex beau fils.

Le monde n’évolue pas seulement dans la technologie, mais aussi dans les mœurs. Les beaux fils n’hésitent plus à prendre des mesures de représailles contre leurs beaux parents et même leurs Ex.

A Pointe-Noire au Congo-Brazzaville, un homme répondant au nom de Gaston M qui venait d’être plaqué par sa maîtresse sans raison valable n’a pas hésité à faire du chantage en enfermant ses parents.




Après quelques jours de menaces et de supplices pour que son amour revienne à des meilleurs sentiments, Gaston M s’est vu obliger de montrer sa face B. Sa maîtresse s’est maintenue firme sur la séparation.

Face à la demande de Gaston M de remboursement de toutes les dépenses faites, la maîtresse a promis en parler à son nouvel amour, un homme de sa génération. Une réponse qui a poussé Gaston M, âgé de 15 ans de plus à agir. Grâce à ses relations dans la police, il a fait enfermer au commissariat du quartier Ngoyo, les deux parents de sa maîtresse, lesquels selon ont assez « mangé son argent »

Gaston M avait entamé une relation extraconjugal depuis deux ans avec sa maîtresse plus jeune de 15 ans que lui, et c’était même présenté auprès de ses parents. Une relation favorable pour les parents vu les largesses de Gaston M.




« Ce ne sont pas tous les hommes qu’on prend des imbéciles ! Moi, suis Gaston M et la fille qui va se foutre de moi n’est pas encore née… ! » a déclaré le plaqué en recevant son dédommagement symbolique.

Bibiche Malonga

Laisser un commentaire