Kenya : un patron égyptien obligé de payer à ses employés 10.000 dollars après la défaite des pharaons




Abdelaziz Gamat, un entrepreneur d’origine égyptienne vivant à Nairobi au Kenya, avait parié avec ses employés sur la victoire de la sélection de son pays face aux Bafana Bafana. Toute défaite des pharaons serait récompensée de 10.000 dollars en faveur de ses 14 employés. Un pari amer qu’il serait obligé d’honorer après l’élimination de l’Égypte hier par l’Afrique du Sud.

C’est depuis une télé plasma de son restaurant, qu’un homme d’affaires égyptien et ses employés, ont suivi la victoire des Bafana Bafanas sur les Pharaons. Une défaite de l’Égypte qui a valu aussi leur élimination de la CAN 2019.

Abdelaziz Gamat qui est propriétaire d’une chaîne de restaurants à Nairobi au Kenya, avait la veille du match parié avec ses employés sur la victoire de son pays. Trop sûr de lui, il a avait misé la somme de 10.000 dollars en cas de défaite. Une somme qu’il devrait payer malgré lui.




Ses employés kényans ont célébré doublement la victoire de la sélection sud africaine hier après le coup du sifflet final. Non seulement, ils vont empocher chacun près de 715 dollars, mais aussi voir une équipe arabe de moins dans la compétition.

De plus en plus en Afrique, se généralise l’idée d’un Maghreb pas fier de leur africanité. Et moins il y aura des équipes arabes présentes, plus cette CAN serait véritablement africaine.

Avec autre presse

Laisser un commentaire