Coq décapité avec les dents : 80h de travaux d’intérêt général pour le Basque




Bixente Larralde comparaissait devant le tribunal de Bayonne, dans le cadre d’une procédure de plaider coupable, pour acte de cruauté envers un animal.

Le joueur de pelote basque Bixente Larralde, qui avait décapité un coq vivant avec les dents lors d’une soirée, a accepté la peine proposée par le parquet de Bayonne ce vendredi, dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, dite de « plaider coupable ». Soit une condamnation à 80 heures de travaux d’intérêt général (TIG), assortis de 18 mois de mise à l’épreuve, rapporte France 3 Nouvelle-Aquitaine.



Cette mise à mort sordide avait été filmée le 23 juin dernier, lors d’une soirée arrosée pendant les fêtes d’Hasparren (Pyrénées-Atlantiques) et largement diffusée sur les réseaux sociaux, suscitant une très vive émotion. La Fondation Brigitte Bardot avait déposé plainte avec constitution de partie civile.

À l’audience, Bixente Larralde, 20 ans, a reconnu les faits, passibles de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende, relate la République des Pyrénées. Le juge a ensuite entendu les demandes des cinq parties civiles – des associations de défense des animaux – qui ont réclamé 4000 euros de dommages et intérêts. Le prévenu a ensuite quitté le palais de justice de Bayonne sans faire de déclaration. Le juge rendra sa décision le 8 novembre prochain.

Le parisien

Catégories Monde

Laisser un commentaire